Deux ateliers, pour les petits et les grands

 

    Si votre enfant est triste, agité, dispersé ou anxieux depuis quelque temps, l'art-thérapie est une solution efficace et douce pour extérioriser et transformer ses ressentis autrement que par la parole.


Je propose deux ateliers suivant l'âge, chaque séance se passe en groupe de 4 enfants maximum, elle dure 1 heure pour les plus jeunes et 1h30 pour les grands. Des entretiens ponctuels avec le(s) parent(s) et l'enfant sont planifiés au cas par cas, en cours d'accompagnement. Si l'enfant le souhaite, le parent qui l'accompagne peut participer activement à la séance, le temps que la confiance s'instaure entre  l'enfant et moi. La régularité des séances est indispensable pour progresser dans la technique et ressentir l'effet du soin.

Enfants à partir de 6 ans

 

     Toutes les séances d'art-thérapie commencent par un petit rituel d'attention à la respiration, pour apprendre à se recentrer, le plus souvent en modelant l'argile. L'ambiance de travail est calme et détendue.

L'enfant pratique 1 ou 2 activités : peinture, pastel, ou modelage. En partant de son univers, je l'aide à traduire son histoire en images, en volumes, en formes humaines ou animales.

L'enfant apprend avec plaisir à voir les images entre ombre et lumière ; il tire un grand bénéfice à se relier aux éléments de la nature, aux plantes, aux arbres, aux saisons, aux animaux auxquels il devient plus attentif.

Avec entrain, nous progressons vers un dénouement qui va nourrir son imaginaire, permettre à son héros (ou héroïne) de surmonter une épreuve.

Jeunes à partir de 12 ans

 

    Pour un(e) jeune, la séance d'art-thérapie dure une heure et demi. Le jeune et moi avons au moins un entretien individuel avec ou sans le parent, pour instaurer un climat de confiance mutuelle et poser le cadre.


En partant de son expérience, je lui propose des techniques en noir et blanc ou en couleurs : le dessin à l'encre, au fusain, aux petits traits, ou l'aquarelle en lavis humide. Nous partons souvent de la copie d’œuvres connues, que l'on agrandit à l’œil, que l'on transpose en couleurs ou en nuances de gris.

La peinture à l'aquarelle sur lavis humide éveille sa capacité à l'imagination, et à la composition d'une image à partir d'espaces colorés. On réalise aussi des portraits en partant d'une ambiance colorée. L'essentiel est d'exercer sa sensibilité, de sortir d'une perception figée voire binaire du monde. L'art-thérapie fait appel à son inconscient, à ses forces d'auto-guérison en stimulant sa créativité personnelle. En plus ou moins dix séances, le jeune ressent la satisfaction de la création, il retrouve estime et confiance en lui.